LA PSYCHOLOGIE DU BONHEUR

771

Qu’est-ce que le bonheur ? Comment l’atteindre ?

“Qu’est-ce que le bonheur et comment y parvenir ?” C’est une question sur laquelle tous les penseurs travaillent depuis des années. Le bonheur c’est de l’argent pour certains, du succès, de la découverte, du développement, trouver le sens de la vie, un but, et un processus pour d’autres.

Selon Aristote, « Le bonheur est le seul but de la vie humaine. Tous les efforts que nous dépensons dans nos vies sont pour le bonheur. Le bonheur ne peut être atteint que par la vertu et un caractère parfait. »

Selon Mevlana, « le bonheur est sur le chemin, et non à la fin. Si il se serait trouvé à la fin de la route, il se consumerait avant que nous l’atteignons. L’heure d’être heureux est l’instant même, et non le lendemain. »

Le sociologue/auteur Nurdoğan Arkış affirme que le bonheur est lié à 6 facteurs fondamentaux : la relation avec soi-même, les autres, le passé, le futur, le temps et le lieu. Le bonheur ne vient pas de sources extérieures. C’est le résultat de ses propres pensées, croyances, actions, discours et de choix. Par conséquent, il est irréaliste de s’attendre à ce que les autres, comme votre conjoint, vos enfants, vos parents et vos amis, vous rendent heureux. Personne ne peut être responsable du bonheur de l’autre. Chacun est responsable de son propre bonheur.

Prendre soin de soi et l’auto-compassion : L’une des étapes les plus importantes que vous devriez suivre pour être heureux c’est d’arrêter de vous critiquer, arrêter d’avoir honte de vous-même et d’accepter vos défauts et vos lacunes avec auto-compassion. En deuxième lieu, il est primordial d’être conscient de ses propres besoins et d’agir. Manger suffisamment et sainement, se reposer, communiquer et partager ses sentiments, socialiser, prendre soin de soi, avoir un passe-temps, produire, se développer, etc. Réalisez vos besoins et offrez-vous vers les moyens d’y répondre.

Façon de penser : L’angle de perception est le déterminant des émotions et des comportements. Se concentrer sur le positif agrandit le positif, se concentrer sur le négatif agrandit le négatif. Si vous regardez avec l’intention de voir le bien et le beau, vous verrez la beauté autour de vous et vous serez heureux.

Relation avec les autres : Lorsque vous ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu’ils vous fassent, vous apportez un principe important dans votre vie. Les pensées, les sentiments et les comportements des autres ne sont pas sous votre contrôle. Par conséquent, vos sentiments, vos pensées et vos comportements ne doivent pas être entre les mains des autres.

Relation avec le passé : Être réconcilié avec le passé joue énormément sur le bonheur. Pardonner le passé est l’une des plus grandes faveurs que l’on puisse se faire à soi-même. Le fait de constamment penser et mentionner les problèmes vécus ne peut être que le fardeau du passé porté vers le présent et le futur. Pardonner ne signifie aucunement ignorer ou tolérer les actes répréhensibles.

Relation avec l’avenir : Ayez des objectifs réalistes et réalisables pour l’avenir. Faites des plans qui vous mèneront à vos objectifs et faites des pas petits mais continus. N’oubliez pas que vos pensées sur l’avenir déterminent votre comportement aujourd’hui.

Relation de la personne avec le temps dans lequel elle se trouve : Des études ont montré que les personnes qui passent leur temps de manière passive, par exemple sur les réseaux sociaux, devant la télévision, se sentent heureuses à court terme, mais éprouvent du malheur avec un inconfort à long terme. A l’inverse, ceux qui passent leur temps de manière active et productive se sentent plus heureux à long terme.

Relation de la personne avec l’espace : être en paix avec l’endroit où vous vous trouvez, avec votre maison, vos espaces de vie et votre bureau vous permet d’en profiter et d’obtenir une efficacité de ce que vous faites à cet endroit. Si vous n’êtes pas satisfait du lieu et que vous ne pouvez pas changer de lieu, vous pouvez chercher des moyens d’améliorer les aspects qui vous dérangent. Être heureux ne signifie pas la perfection de toutes les conditions. Il est totalement possible de trouver un sens dans les circonstances données et de faire de son mieux.

Özge Gökhan Kır, Psychologue