L’IMPORTANCE DES JEUX ET JOUETS CHEZ L’ENFANT

712

    Le jeu est l’occupation la plus importante de l’enfant. L’enfant découvre son environnement et les relations humaines à travers le jeu et essaie de construire sa personnalité à partir de celles-ci. L’empathie ; l’appartenance à un groupe, le respect des droits d’autrui et les capacités de communication se développent ainsi.

    L’enfant peut jouer seul. Dans ce type de jeu, appeler « jeu indépendant », l’enfant peut jouer durant plusieurs minutes de différentes manières avec un jouet ou un objet ménager. Ce qu’il faut noter ici, c’est la forme du jeu de l’enfant. S’il joue avec le jouet conformément au but du jeu, il n’y a pas de problème, mais s’il joue en dehors de son but, le comportement de cet enfant doit être surveillé attentivement. Parce que jouer avec des jouets en dehors de leur but est un diagnostic préliminaire de certains problèmes de développement et de comportement.

    Dans les jeux définis comme étant « collectifs », l’enfant apprend à devenir habile socialement. Il joue avec d’autres enfants et partage ses jouets. Il est naturel que l’enfant rencontre des bagarres et des problèmes. Chaque fois que l’enfant a un problème, il est probable qu’il le transmet à sa mère ou à son père et qu’il se plaint de son ami. Les parents qui reçoivent une telle plainte ne doivent pas gronder leur enfant ou l’ami, et ne doivent pas interférer dans leur jeu. Une affirmation telle que « Vous pouvez résoudre vos problèmes, je vous fais confiance à tous les deux » suffira. Un enfant qui arrive à résoudre ses propres problèmes à un jeune âge pourra surmonter les problèmes qu’il rencontrera lorsqu’il deviendra adulte et ne dépendra de personne.

Jouer avec l’enfant est un plaisir et non pas une corvée

    Les enfants n’aiment pas jouer seuls. Pour eux c’est un grand plaisir de jouer avec leurs parents. Les parents doivent se soucier du jeu de leur enfant, aussi simple soit-il, et doivent être disposés à faire partie du jeu. Pour cette raison, le jeu ne doit pas être considéré comme un travail, une nécessité ou un temps obligatoire passé avec l’enfant. Il n’est pas possible de passer toute la journée à jouer avec l’enfant, mais même de courts moments passés avec qualité sont très précieux pour les enfants.

    Il ne faut pas rendre le jeu didactique (éducatif) aux yeux de l’enfant. Lorsque notre but est d’enseigner quelque chose à notre enfant et de développer ses connaissances on s’éloigne du réel but du jeu.

Alors, que pouvez-vous faire pour prévenir cela ?

    Ne créez pas d’environnements de jeu structurés pour votre enfant. Le salon, la cuisine ou encore la salle de bain peuvent être un terrain de jeu.

    Ne chargez pas de mission au jeu.

    Ne laissez pas toujours votre enfant vous inviter à jouer, par moment invitez-le vous-même à jouer.

    N’évaluez pas les performances de votre enfant pendant le jeu.

    Vous n’êtes pas obligé d’utiliser un jouet ou du matériel pour jouer.

    Lors du jeu essayez aussi de vous amuser.

    Observez votre enfant jouer avec d’autres enfants. Que fait-il, comment communique-t-il, comment résout-il ses problèmes ? C’est la meilleure façon d’apprendre à connaître votre enfant.

    Lorsqu’il joue avec d’autres enfants, votre enfant peut être vaincu, bousculé, voir même exclu du groupe. N’intervenez pas pour défendre votre enfant. Laissez votre enfant résoudre ses problèmes tout seul.

    Chez les enfants, le besoin de jouer est un besoin continue. N’ignorez pas ce besoin, s’il réclame  de jouer à des moments qui ne vous conviennent pas vous pouvez reporter le moment du jeu à condition de toujours tenir votre promesse.

 

Existe-t-il des « jouets de filles » et des « jouets de garçons »

    Pour les futurs parents, le sexe de l’enfant est très important. Lorsqu’ils voient une fille jouer avec une voiture ou un garçon jouer avec un bébé, les parents sont parfois ahuris. Cependant, le jouet n’a pas de sexe. Chaque enfant peut jouer avec n’importe quel jouet. La contribution de chaque jouet au développement de l’enfant est différente.

 

Emine ERGÜN